Le processus de production

1

Réception des Olives

Les olives sont rejetées si les conditions sanitaires et/ou organoleptiques souhaitées ne sont pas vérifiées.

2

Lavage

Un crible trie les plus gros résidus solides par dimension. Les olives sont lavées avec le passage de jets d’eau.

3

Broyage

Le broyage est exécuté dans un broyeur à marteaux en acier inoxydable.

4

Broyeuses

L’émulsion huile/eau est détruite et il se forme une agrégation de gouttes d’huile, permettant ainsi sa séparation en production continue. Les plus petites gouttes sont déplacées vers les sous-produits.

5

Centrifugation des pâtes (Décanteurs)

La pâte d’olive est séparée en moût d’huile et en partie solide (qui dans ce système sort conjointement avec l’eau de grignons d’olives humide).

6

Criblage

Le moût d’huile est séparé des petits résidus solides qui ont pu passer lors de l’étape précédente.

7

Centrifugation fine

Une partie de l’eau qui n’est pas sortie avec les grignons d’olives et certaines particules solides est éliminée, afin qu’elle ne reste pas en contact avec l’huile d’olive.

8

Décantation

Décanteur avec quatre étapes de séparation par dépôt des résidus solides.

9

Entreposage

L’huile d’olive est entreposée dans des cuves étanches et en matériau inerte (acier-inox). Leur forme est cylindrique avec le fond conique pour faciliter l’extraction des petites impuretés et sédiments. Les cuves sont maintenues à température ambiante.